AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

UN BUG FORUMACTIF SURVIENT QUAND VOUS ENVOYEZ. ON VOUS SUGGÈRE DE COPIER COLLER POUR NE RIEN PERDRE.

Partagez | 
 

 (looking for a stranger to love)

Aller en bas 
AuteurMessage
Bens Mayfair

avatar

Inscription : 08/06/2015
Messages : 52
Face + © : sam heughan, cristalline.
Pseudo : aveners, coralie.
Age : thirty-three yo.
Job + $ : barman at brear pub&grill, last garagist, $$$

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: (2/2)

MessageSujet: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 3:40

bens mayfair
33 ans • 01 janvier 1982 • barman • célibataire • $$$ • wild things
You got to dot your I's and cross your t's, You gotta let go, come with me, Looking for a stranger, Looking for a stranger to love.
(©️ samheughanontherocks/the kooks)

Nom, prénoms : Mayfair, l'aîné de cette tripotée d'enfants, ils sont tellement nombreux que c'en devient indécent. Bens, une originalité du prénom Ben qui l'est beaucoup moins . Surnoms : Beny pour les très intimes, autrement il ne supporte pas qu'on lui en donne. Son prénom est déjà bien assez court comme cela. Date de naissance et âge : Il est né un premier janvier, dans le froid de Phoenix, lors d'un cold wave particulièrement particulièrement rigoureux. Le temps passe, et c'est trente-trois ans qu'il a fêté, à son plus grand désespoir. Lieu de naissance et nationalité : Chicago, dans l'Illinois, et est un américain pur et dur. Origine : Norvégien dans le sang, il regrette ce pays qu'il a visité à de nombreuses reprises. Niveau d'étude : Les études, ça a toujours été son talon d'Achille, son aversion. Aucune utilité pour lui qui est plus manuel qu'intellectuel. Métier ou/et études : Il était mécanicien sur les circuits automobile jusqu'au décès de son paternel qui l'a obligé à rester sur place. Il a été embauché au Brear comme barman pour arrondir les fins de mois. Statut monétaire ($) : $$$. Orientation sexuelle : Hétérosexuel, les femmes ont toujours été son chemin, son évidence. Et rien ne le fera changer d'avis. Statut civil : Célibataire, il a toujours attirer l’œil mais jamais les cœurs. Il vit avec sa malédiction. Traits de caractère : Altruiste, passionné, aventurier, volage, généreux, indépendant, affectueux, imprévisible, rêveur, obstiné, impulsif, charismatique, manuel, réfléchit, terre à terre, réaliste. Groupe : Wild things.

☼ think you're all about me, but i'm all about you

Les voitures, ça a toujours été son dada, son immortel. Les joujous et les hommes, ça a toujours été une grande histoire, d'une fidélité à toute épreuve. C'est un rêve de gosse qui s'est réalisé lorsqu'il a été embauché pour l'écurie McLaren Racing. / Grâce à cette offre, il a pu voyager comme aucun jeune homme de son âge n'en aurait jamais eu l'occasion. Belgique, Australie, Nouvelle-Zélande, France, il ne compte plus les frontières qu'il a survolé. / Sa renommée a été telle que ce fut au tour de l'écurie Ferrari de se l'arracher, proposant une somme astronomique, bien trop pour le modeste américain. / Et s'il était sur le point d'accepter, le décès de son paternel a coupé net à son élan. C'est le cœur brisé qu'il a du refuser cette proposition, et qu'il a du arrêter sa carrière tout court. / Néanmoins, jamais il n'en voudra à sa famille, celle-ci compte plus que tout au monde pour lui. Il est prêt à faire tous les sacrifices pour ses frères et sœurs, peu importe le prix. / Trouver l'amour est difficile lorsqu'on est constamment en vadrouille, d'un circuit à un autre. Alors Bens, lui ce qu'il collectionne, ce sont les histoire d'un soir, sans attache, sans conséquence. Ou presque. / Depuis qu'il s'est définitivement posé à Phoenix, il a encore un peu de mal à fouler sans cesse les mêmes allées, à croiser le visage de mêmes personnes. Néanmoins il reprend peu à peu goût à cette ambiance familiale, chaleureuse. / Il n'y connait rien à la mode qui secoue la ville, il a d'ailleurs toujours trouvé que les mannequins étaient trop minces pour être réellement intéressantes. / Bens, il n'a pas la langue dans sa poche, et son langage s'apparente étroitement à celui d'un éboueur. Il a le mot rustre, dur, même quand il dit des choses douces. C'est l'intention qui compte. / Bens, il est fou amoureux de cette femme, tout en elle n'est qu'étincelles et phares lumineux. Mais le destin s'obstine à leur mettre des bâtons dans les roues. Et il se pourrait bien qu'il perdre patience.

chasing the sun:
 


Dernière édition par Bens Mayfair le Mar 9 Juin - 2:54, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bens Mayfair

avatar

Inscription : 08/06/2015
Messages : 52
Face + © : sam heughan, cristalline.
Pseudo : aveners, coralie.
Age : thirty-three yo.
Job + $ : barman at brear pub&grill, last garagist, $$$

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: (2/2)

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 3:40

Tu aimes la couleur de ses cheveux, l'odeur de sa peau. Ces petites ridules au coin de ses yeux lorsqu'elle rit, ses lèvres rosées qui s'étirent en un sourire. Tu aimes tout en elle, bien plus que tu ne pourras jamais l'admettre, ou le réaliser. A chacun de ses soupirs elle t'offre le plus beau des cadeaux, t'ouvrant les portes dans un autre monde, féérique, délicieux. Tes doigts glissent lentement sur son épaule dénudée, tu t'extasies face aux frissons que tu lui arraches. Tu es jeune, elle est jeune, vous êtes tellement naïfs, innocents. A ce jeu, pauvres ignares, vous êtes tous deux perdant. Et elle s'enivre dans l'étreinte de tes bras, laissant s'échapper des soupirs de béatitude. Will you love me forever? Le coin de tes lèvres s'étire, en un léger rictus attendri. Cette question, elle n'avait de cesse de te la poser. Et du haut de tes seize ans, tu te rassasiais de cette demande, de cette supplication. Forever and more, more, more. Et son rire s'élève, chantant, gracieux, comme le vol d'une colombe. You're lying, Mayfair. Un léger sourire te secoue doucement face à son aplomb. Tu avais beau être jeune, tu commençais à comprendre la gente féminine. A sans cesse vous contredire pour entendre les plus belles mélodies de vos lèvres, à les rassurer sur la sincérité de vos sentiments. Mais tu n'étais pas prêt de te laisser prendre au jeu. Pas aussi facilement. Maybe yes, maybe not. Do you want to bet on? Son regard se fait étincelant, fusillant. Si elle avait eu des balles à la place des pupilles, elle n'aurait laissé que ton cadavre derrière elle. What do you want to bet? Tu réfléchis, un instant, ne désirant pas te tromper dans le pari. Il te fallait quelque chose à la hauteur de son arrogance, un défi de taille pour ta petite furie. I'll bet... You'll forget me if I left the city, one day. You'll find another man, and you'll have another life. Without me. Elle te considère un instant, perplexe, hésitant sur l'attitude à adopter. Elle croise ses bras contre sa poitrine, pensive, lointaine. Puis sa main se tend dans ta direction, des éclairs plein les yeux. I'll prove you that not. But, what's the gain for me, if I win? Or loose? Les battements de ton coeur s'emballent, soufflé par l'intensité de son regard que tu ne peux quitter. If you loose, I'll hate you forever. Elle pince les lèvres mais encaisse, s'impatientant de la suite. Tu prends ta respiration, un instant, des secondes qui vous paraissent éternelles. Tu mesures l'engagement dans lequel tu te lances dans tes paroles à venir, l'importance de ce pari. But if you win, I'll marry you.

Elles te paraissent bien loin, ces heures de plénitude et de douceur. Ton diplôme de mécanicien en poche, tu as fait le grand saut, tu t'es envolé pour les circuits automobiles. La formule 1, ça a toujours été ton rêve, ton espoir. L'adrénaline, la mécanique, l'extase et le champagne. Des envies de luxe qui tranchent avec ton éducation, tes principes. Mais après tout, il fallait bien que jeunesse se fasse. Tu rentres dans ta chambre d'hôtel, exténué. La journée a été longue, houleuse et stressante. Un problème au niveau du moteur a failli te coûter une mise à pied, un stagiaire peu réactif a failli de coûter ta patience. Tu ne rêves que d'une chose, une douche, un lit, et le néant. Mais les autres membres de ton équipe t'attendent pour fêter la victoire, arrosée de champagne et de filles faciles. Tu y allais plus à reculons que par réel désir, mais tu ne pouvais refuser. Tu te saisis de ton portable, puis hésites. Tu n'avais pas eu de ses nouvelles depuis la Finlande, même si tout était entièrement de ta faute. C'est toi qui avait décidé de partir, non elle. Prenant ton courage à deux mains, tu pianotes rapidement quelques mots. "Between two glasses of champagne. I miss you, all the time. I'll be back for christmas. Love, Bens." Tu ignores les saignements de ton cœur et te décides à rejoindre tes compatriotes. La musique te transperce à ton arrivée, tu assistes, impuissant, à une dépravation déjà bien avancée. Bens, dude, come see! May I introduce you this, lovely, beautiful woman, a future nurse in american army? Ton collègue avait apparemment descendu grand nombre de verres en ton absence. Tu avises la demoiselle en question, achèves les présentations poliment, et t'en désintéresses aussi sec. Don't put me in your crappy plans man, I let you the girl. You'll let anything to anyone. Asshole. Et elle disparaît dans un tourbillon de chevelure agacée, te clouant sur place. Pour un peu, tu retrouvais ton amie laissée à Phoenix en elle, et peut-être était-ce ça qui a fait que tu l'as rejoins, immédiatement. Please, I'm sorry, I don't want to say that like that. I'm just tired by ma day, and my friend. Elle te jauge, un instant, fugace, qui te fait frissonner. De plaisir, de désir? You can offer me a drink if you would be forgiven. Son sourire est ensorcelant, sa proposition, alléchante. Et tu t'entends dire oui, sans hésiter. Tu te laisses enivrer par les mots qui s’échappent de ses lèvres, inconsciemment. Inconsciemment tu as la sensation divine de retrouver celle que tu portes dans ton cœur, sans te l’avouer. Et la soirée défile aux sons de vos sourires et battements de cils. Plus l’alcool réchauffe ton sang, plus tu deviens enhardit, provoquant. Plus les verres s’enchaînent, plus elle te montre le chemin menant à la volupté, aux plaisirs charnels. Et c’est dans une étreinte endiablée que vous achevez cette soirée, soupirant en osmose face à cet ultime plaisir que vous vous offrez, en toute simplicité. Comme une évidence.


###


Ton retour n'était pas réellement synonyme de réjouissance. Une bien triste nouvelle avait précipité ton come back dans cette ville qui t'avait (presque) vu grandir. Le décès de ton père. Ton cœur s'était arrêté lorsque Lorelei t'avait appris la nouvelle. Et les minutes avaient été longues, à assimiler le coup, à en digérer le goût néfaste. Assis dans l'avion qui te ramène à Phoenix, tu fais le point sur ta vie, le téléphone pendant dans ta main, comme un poids trop insupportable à porter. Ta gorge est nouée, et tu sais que si tu laisses libre court à tes larmes, tu seras perdu à jamais. Ton regard oscille entre ton portable, et ce contrat qui jonche sur tes genoux comme le plus beau des trophées. Un contrat chez Ferrari, une des écuries les plus légendaires. Tu n'oses même plus regarder le montant de ton transfert et de éventuel salaire, tant le nombre de zéro qui suit est effrayant. Tu n'étais pas malheureux à l'heure actuelle, mais c'était une opportunité en or. Au fond de toi, tu savais que tu n'avais pas le droit de la louper. Jamais tu ne te le pardonnerais. Please, come back Bens. We need you. I need you. Mais bien plus profond encore, ta vie était vouée à ta famille. Tu le savais, et si tu étais soulagé que le choix te paraisse aussi évident, cette petite voix dans ta tête te hurlait de faire demi-tour, d'accomplir ton rêve. Don't, stop, stop to cry like that. La voix du stuart résonne, te ramenant un coup instant à la réalité. Tu étais impatient de tellement de choses, mais également déçu de bien plus encore. L'émotion te gagne lorsque tu atterris sur le sol américain, cela faisait bien longtemps que tu n'y avais pas mis les pieds. Ton bagage en main, tu suis la foule pressée vers la sortie, lorsqu'une pancarte marron attire ton regard. Come here bro'. Le doux visage de ta sœur t'apparaît, te cherchant dans le troupeau afféré, inquiète, impatiente? Puis vos regards se croisent, et ton âme se réchauffe en un instant. Tu l'accueilles dans tes bras, ce petit bout de femme qui a cruellement manqué à ta vie. I'm happy to see you, I miss you. Mais hormis le bonheur, c'est la douleur qui vous unit. Et tu trouves le destin bien malheureux de devoir vous réunir en de temps aussi sombres. Tu retrouves avec délice les autres membres Mayfair, t'émerveillant des métamorphoses, maugréant face à tes sœurs devenues des femmes, bien trop jolies pour ton propre bien. Et la cérémonie se passe, silencieuse, douloureuse, unis dans l'adversité. C'est là que tu réalises la force des Mayfair, leur puissance. L'union. L'amour.


###


Bens, may I introduce you my fiancee? Fiancé. Le monde parait s’arrêter autour de toi, comme si tu étais prisonnier d’une bulle. Tu la considères un instant, avant de t’arrêter sur lui. Lui, qui t’a volé tout ce à quoi tu tenais pendant ton absence. Lui qui a foutu en l’air votre pari, tes espoirs de pouvoir partager ton quotidien avec elle. Mais dans le fond, tu ne pouvais t’en prendre qu’à toi-même. Elle te l’avait demandé, de rester avec elle, indirectement, en silence, comme une fatalité. Tu l’avais lu dans ses yeux, et par égoïsme tu ne l’avais pas écoutée. Et que récoltais-tu à présent? Son mariage futur, avec cet imbécile en costume de pingouin. Congratulations. My apologizes, I have to go. Tu crispes un sourire sur tes lèvres avant de prendre la fuite, lâchement, désespérément. Ton cœur tambourine dans ta poitrine, tu la sens sur le point d’imploser, de tout envoyer en l’air. Tu marches, non, tu cours vers la sortie du casino, déboutonnant ta chemise qui t’emprisonne, t’enserre. Agrippé au muret, tu évacues ta douleur par des suffocations, essayant de recracher ce cœur qui souffre. Tu n’en revenais pas, et probablement que tu ne t’en remettrais jamais. Tes paumes sont moites, des mèches rousses collent à ton front et à ta nuque, en des banderoles décrépies. Bens, are you ok? Tu tends ta main vers elle pour lui faire signe de s’arrêter, de ne plus parler, le temps que ton organisme reprenne sa vie en main. Le temps de respirer. He looks kind. Elle s’installe à tes côtés, le regard baissé, les mains emmêlées. He is. He has a lot of qualities. He’s a good man. Tes lèvres se serrent en un rictus méprisant. Tu ne le connais pas, mais tu le détestes déjà. Lui et sa cravate rayée. Ton regard se perd au loin, tu souhaites couper court à cette conversation qui risque de tourner au vinaigre. Tu tentes de garder l’esprit tranquille, mais tu ne peux refouler cette colère qui te submerge. Et tout en toi le reflète. Jusque dans les éclairs de tes cheveux roux. You don’t have the right to be angry Bens. You’re unfair. Ton regard est glacial, une tornade dévastant tout sous son passage. Mais elle ne se démonte pas, la beauté, elle ne se laisse pas impressionner. Comme à chaque fois. I just remember our bet. And you lost. You can’t be angry too if I hate you. It was the deal. Elle lève les yeux au ciel, réprimant une furieuse envie de te mettre des claques. Tu étais obstiné, insupportable et surtout, ridiculement rancunier. Mais elle ne pouvait t’en vouloir, elle ne pouvait te reprocher d’avoir des sentiments pour elle. Come on Bens, we had sixteen! We were young, it was a joke, nothing else or more. Le couteau était planté. Elle avait prononcé les quelques mots qu’il avait toujours redouté d’entendre. Enfant. Blague. Rien de tout ceci n’avait été une blague pour toi. Et tu y avais cru, jusqu’à ce soir, jusqu’à ce qu’elle te fasse faire face à son présent. You’re right, we were kids. It was a stupid deal. Tu enfiles ta veste, te prépare à tourner les talons. A quoi bon? Elle n’y avait jamais cru, tu n’avais plus aucune raison de t’accrocher. Sans un regard, sans un espoir, tu la laisses derrière toi. Une fois de plus. Pour de bon.

Tu te gares devant la maison familiale, nerveusement, rageusement. A peine éteins-tu le contact que la pluie se met à tomber, en un déluge apocalyptique. Tu pestes, frappes le volant d’un poing rageur, déclenchant le klaxon. La tête posée contre le volant, tu fermes les yeux avec une force telle que tu t’en empêches de pleurer. Tu ne peux pas. Tu n’as pas le droit. Tu es parvenu à ne pas pleurer à l’enterrement de ton père, tu ne pleurerais certainement pas pour une femme. Pour elle. Elle. La pluie frappe à grand coup contre le pare-brise, et tu te dis que même la météo partage ta douleur. Fucking rain. Tu te décides malgré tout à sortir du véhicule, resserrant les pants de ton manteau contre tes oreilles. Réflexion stupide qui ne fera pas en sorte que tu te mouilles moins. Tu marches à grandes enjambées vers la porte d’entrée lorsque tu entends ton nom crié derrière toi. Tu te retournes, plissant les yeux pour tenter de dévisager la personne dans l’obscurité. Elle était là. You’re an asshole Mayfair, a stupid asshole of shit from the worst species. Tu étais soufflé. Jamais tu n’avais entendu autant d’insultes à la suite de la part d’une femme. Are you here to insult me? Answering machine exist for that. Elle se rapproche, délicieuse furie en colère. Ses cheveux mouillés lui collent au visage, son maquillage coule, mais jamais elle n’a été aussi belle. Tu dois même te faire violence pour ne pas laisser ton regard dériver vers son tee-shirt trempé, épousant les formes de son corps à la perfection. Tu devines innocemment la naissance de sa gorge, la forme de sa poitrine, et tu la désires. Violemment, soudainement, avec une passion nouvelle. I was waiting for you, all this time, and you, what did you do? Stupid sms, no calls, letters, nothing. Nothing except wind, Mayfair of my ass. Et au fur et à mesure de ses insultes, tu te rapproches d’elle, à petits pas, comme un félin. I hate you, Bens, you can’t imagine how much I hate you, you’re not a man, where are your balls? Et tu te surprends à sourire de sa vulgarité, ton désir n’en est que plus intense. Tu t’arrêtes à quelques centimètres d’elle, ton corps frôlant le sien. Tu prends son visage entre tes mains, plantant ton regard dans le sien. Shut up. And kiss me. Et la victoire se fait belle, haletante. Tu goûtes une nouvelle fois à ces lèvres que tu as imaginé mille fois dans tes rêves. Tu prends connaissance de ce corps que tu as mille fois rêvé de caresser, découvrir. Le souffle te manque, le souffle vous manque. Tu romps le contact, essoufflé, cherchant de l’air, bien que tu serais mort étouffé pour ses beaux yeux sans poser de questions. Do you know why are you stupid? You’ve failed to see that I love you. Since the beginning. Et forever. Ton cœur explose, enfin, en feu d'artifice de confettis. So... Did you lose or won this deal? Don't be stupid, I'll never lose.


Dernière édition par Bens Mayfair le Mar 9 Juin - 2:53, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nox Larchet

avatar

Inscription : 06/06/2015
Messages : 68
Face + © : kit harington/tearsflight.
Pseudo : nl.
Age : vingt-huit.
Job + $ : architecte $$$$

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 4:32

sam, sam, sam ...   voilà  
Bienvenue parmi nous I love you (et si tu as envie d'un lien n'hésite pas )

_________________
on a ce privilège, cette torche qu'on peut tremper dans la paraffine, et on va continuer à descendre au fond de la mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bens Mayfair

avatar

Inscription : 08/06/2015
Messages : 52
Face + © : sam heughan, cristalline.
Pseudo : aveners, coralie.
Age : thirty-three yo.
Job + $ : barman at brear pub&grill, last garagist, $$$

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: (2/2)

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 4:42

que dire de kit, snow for ever in my heart
merci. I love you (proposé si gentiment, je n'hésiterais certainement pas )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tessa Cohlens

avatar

Inscription : 06/06/2015
Messages : 101
Face + © : lizzie olsen (sixteen saltines)
Pseudo : pimi
Age : 23 yo.
Job + $ : cinematography student, cameraman for hire + youtubeuse. ($$$$)
Bucket list : stop being arrested (or not), give dad hell, sleep in a tree house, go on a road trip, catch a last minute flight to a random destination.

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 6:58

saaaam, non mais quel choix
bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you

_________________
    bitch with wifi
    I’m gonna be your bubblegum bitch △ They say we are what we are but we don't have to be. I'm bad behavior but I do it in the best way. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bens Mayfair

avatar

Inscription : 08/06/2015
Messages : 52
Face + © : sam heughan, cristalline.
Pseudo : aveners, coralie.
Age : thirty-three yo.
Job + $ : barman at brear pub&grill, last garagist, $$$

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: (2/2)

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 7:26

dit-elle avec bébé olsen, la plus jolie des blondes.
merci. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Penn Asplin

avatar

Inscription : 05/06/2015
Messages : 64
Face + © : daniel sharman (© mine, natmurdock).
Pseudo : rusty, anaïs.
Age : 26.
Job + $ : reporter.
Bucket list : get back at abbots, book a ticket to thailand, convince ely to go camping in the desert.

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 10:01

Bienvenue parmi nous.

_________________
- and if you're still breathing, you're the lucky ones. 'cause most of us are heaving through corrupted lungs, setting fire to our insides for fun.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bens Mayfair

avatar

Inscription : 08/06/2015
Messages : 52
Face + © : sam heughan, cristalline.
Pseudo : aveners, coralie.
Age : thirty-three yo.
Job + $ : barman at brear pub&grill, last garagist, $$$

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: (2/2)

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 10:18

merci mon mignon. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gia Mayfair

avatar

Inscription : 06/06/2015
Messages : 12
Face + © : Sophia Bush ~ ©Milkovich
Pseudo : (spf)
Age : Twenty-nine yo.
Job + $ : Well known bartender (mixologist) and blogger ~ $$$$$

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 10:47

Le frère bartender comme la soeur allons discuter lien
Bienvenue parmi nous, excellent choix de clan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 13:23

bienvenue et bonne chance pour ta fiche
notre grand frère d'amour on est trop beaux dans cette famille
j'aime énormément le début de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Lorelei Mayfair

avatar

Inscription : 05/06/2015
Messages : 89
Face + © : Lily Collins (Bombshell) / tumblr,ts (sign).
Pseudo : milkovich, mathilde.
Age : twenty-five yo.
Job + $ : employee at Get- O -Ball. ($$$)
Bucket list : try not to screw up her friendship with Miles/ make a bowling during her hour break/ go out with friends and family.

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 13:48

BIENVENUE CORACHOU!!!
Tu illumines ma journée en prenant l'ainé Mayfair, merci. I love you
Ta fiche est déjà parfaite.

_________________

It just comes back in flashes,
you know? It's like a kaleidoscope of
memories. It just all comes back.
But he never does.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bens Mayfair

avatar

Inscription : 08/06/2015
Messages : 52
Face + © : sam heughan, cristalline.
Pseudo : aveners, coralie.
Age : thirty-three yo.
Job + $ : barman at brear pub&grill, last garagist, $$$

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: (2/2)

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 14:20

LES SIST'
Vous êtes bien trop jolies pour le propre bien de Bens, hors de question de dépasser le couvre feu ne serait-ce que d'une seconde.
Merci mes beautés, on va les faire valser les Mayfair, on va les faire s'aimer. I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis Jenner
It's the first time, last time we ever met.
avatar

Inscription : 05/06/2015
Messages : 69
Face + © : Scott Eastwood ~ Burning Bridges.
Pseudo : .portishead ~ Océane.
Age : 29 yo.
Job + $ : he is a detective from vice squad, like his ancestors ($$$$$).
Bucket list : close this file ~ go to shopping ~ stop acting like that ~ have a real conversation with Cait.

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: free, 2/3 {cait}.

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 14:22

Corachou
Bienvenue parmi nous, tu me réserves un lien (tu n'as pas le choix de toute façon) I love you

_________________


⎨  The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you. I was born sick, but I love it.hozier - take me to church


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bens Mayfair

avatar

Inscription : 08/06/2015
Messages : 52
Face + © : sam heughan, cristalline.
Pseudo : aveners, coralie.
Age : thirty-three yo.
Job + $ : barman at brear pub&grill, last garagist, $$$

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: (2/2)

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 14:25

Scott et toi décidément, vous aurez ma peau, vous faites le parfait combo.
Merci Océ jolie. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serra Fray

avatar

Inscription : 23/05/2015
Messages : 92
Face + © : holland roden (@uc).
Pseudo : shadowcat, ven.
Age : twenty-five yo.
Job + $ : photographer, blogger, writer wannabe. $$$.
Bucket list : see the world, writing her book, publishing it, being happy, adopt a puppy or even a kitty, buy new canvas.

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 17:23

Damn, ce choix
Bienvenue et courage

_________________
she never looked nice. she looked like art, and art wasn't supposed to look nice; it was supposed to make you feel something.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyana Abbots
what evil is your beauty yet to cause.
avatar

Inscription : 22/05/2015
Messages : 351
Face + © : phoebe tonkin. (© bombshell)
Multinicks : levi, elyana.
Pseudo : coyotes, clau.
Age : twenty something.
Job + $ : newly mother 24h/24, pharmaceutical technician.
Bucket list : buy him that toy he keep talking about ○ try not to kill self before christmas, halloween would be more realistic tho. ○ avoid neighbor, he's jerk material.

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: available (1/2 - maisy)

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Lun 8 Juin - 19:32

Bienvenue sur le forum.

_________________
light on my feet, light in your eyes, i can't even speak. do you even know how you make me weak? i'm a lightweight, better be careful what you say. (ladynadinne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valleyofthesun.1fr1.net
Bens Mayfair

avatar

Inscription : 08/06/2015
Messages : 52
Face + © : sam heughan, cristalline.
Pseudo : aveners, coralie.
Age : thirty-three yo.
Job + $ : barman at brear pub&grill, last garagist, $$$

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: (2/2)

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Mar 9 Juin - 4:28

Holland est un choix bien plus divin encore.
Merci à vous deux. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Stark

avatar

Inscription : 05/06/2015
Messages : 120
Face + © : sam claflin. (av/@crick)
Pseudo : ice and fire. (manon)
Age : twenty-seven yo.
Job + $ : ($$$) editor in a small company.
Bucket list : wright a book, be less of a jerk, apologize to maisy.

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Mar 9 Juin - 6:40

cette fille mamamia coralie.
je valide avec grand plaisir, je suis fan de bens, du lien, bref DE TOUT. I love you
(et je fais pipi ici en mode cam, ne sait-on jamais )

_________________
But the night was warm we were bold and young.
All around, the wind blows we would only hold on
to let go. Blow a kiss, fire a gun. We need someo-
ne to lean on
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bens Mayfair

avatar

Inscription : 08/06/2015
Messages : 52
Face + © : sam heughan, cristalline.
Pseudo : aveners, coralie.
Age : thirty-three yo.
Job + $ : barman at brear pub&grill, last garagist, $$$

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: (2/2)

MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   Mar 9 Juin - 6:43

Je suis tellement contente que ça te plaise.
(Fais pipi, je viendrais rapidement marquer mon territoire aussi )
MERCI I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (looking for a stranger to love)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(looking for a stranger to love)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» love and hate
» Habbo Love 2007 = Pourrave
» all you need is love
» Le clip love game :)
» Manifestation au resto love love.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BEFORE IT EXPLODES :: ALWAYS DARKEST BEFORE THE DAWN :: Everything's Not Lost :: THE SCIENTIST-
Sauter vers: