AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

UN BUG FORUMACTIF SURVIENT QUAND VOUS ENVOYEZ. ON VOUS SUGGÈRE DE COPIER COLLER POUR NE RIEN PERDRE.

Partagez | 
 

 parting is such sweet sorrow, that i shall say good night till it be morrow.

Aller en bas 
AuteurMessage
Angus Sorensen

avatar

Inscription : 15/06/2015
Messages : 3
Face + © : max irons
Pseudo : damiann ; (c)sweet nothing
Age : vingt-huit ans
Job + $ : consultant en entreprise, $$$$$

MessageSujet: parting is such sweet sorrow, that i shall say good night till it be morrow.   Lun 15 Juin - 16:18

angus sorensen
vingt-huit ans • 03 juin 1987 • consultant pour entreprises privées • célibataire • confortable • MONEY IS THE ANTHEM
However far away
I will always love you
However long I stay
I will always love you
Whatever words I say...
(© tumblr/lovesong)

Nom, prénoms : angus peter sorensen, les allusions à ses origines sont multiplent et se confondent dans ce chaos légèrement poétique. Surnoms : gus pour les plus intimes, sorensen pour le reste. Date de naissance et âge : un trois juin, il y a de ça vingt-huit ans Lieu de naissance et nationalité : natif de Princeton, New Jersey, angus est américain. Origine : sa mère a des origines irlandaises et son père est suédois. Niveau d'étude : il a obtenu ses diplômes universitaire en économie et management en partageant ses études entre les états-unis et l'angleterre. Métier ou/et études : consultant pour des entreprises privées ; en sommes, ces entreprises font appelle à lui pour savoir si oui ou non elles vont couler, pourquoi, comment et quoi faire. Statut monétaire ($) : $$$$$ Orientation sexuelle : hétérosexuel Statut civil : célibataire Traits de caractère : honnête à l'extrême, cynique, fataliste, très bonne oreille, patient, observateur, droit, maniaque, protecteur, fier, perfectionniste. Groupe : MONEY IS THE ANTHEM

☼ think you're all about me, but i'm all about you

Dresser dans cette section une liste de tics et manies comme vous le faites normalement. Il est aussi possible de décrire quelques faits, expliquant son caractère, son statut, son orientation, comment le personnage en est venu à habité en Arizona, combien de frère et de soeur il a, s'il possède des particularités physiques, son métier, sa vie lors de ces études, quel genre d'ados il était, quel genre d'adulte il est maintenant. On ne vous donne pas de nombre précis, c'est à vous de voir selon l'inspiration.

☼ Gotta get it while our hearts are young



Tu ne mentiras point.

Nous étions de ces familles qui parlent. De ces ovnis qui n'ont pas de secrets, de ceux qui partagent, qui aiment. Tous les quatre, nous formions une entité simple et heureuse. Si bien qu'ils n'ont pas été surpris lorsque je leur ai dit l'aimer. Un jour, il ne m'a fallu qu'un jour pour me prendre ce sentiment nouveau en pleine figure. Une journée, et j'étais complètement foutu. « Tu viendrais dîner avec moi ? J'ai découvert ce foodtruck pas loin du cinéma, ils font les meilleurs tacos de la ville. » appuyé contre le casier adjacent au sien, je m'adressais à elle pour la première fois. Eleanor Connors était de ces filles à la beauté tranquille, presque fragile, qui ne font pas de bruit. Au lycée, elle s'asseyait toujours au deuxième ou troisième rang, attentive, passionnée. Elle n'était pas parfaite, ne passait pas ses journées le nez dans ses bouquins, mais n'en était pas moins une anonyme dans cette foule d'adolescents. Combien étaient comme elle, sur le fil, n'appartenant à aucune caste visible ? Le pari de l'année avait été de l'inviter à sortir ; aucun des gars de cette école n'avait encore réussi à obtenir ses faveurs. La rumeur disait qu'elle fréquentait un ancien élève, étudiant à Harvard. C'était un jeu pour les autres, et je m'apprêtais à rentrer dans le rang, lorsque je l'ai vu. Elle. Vraiment. Pour la première fois. Non plus la courbe fine de sa nuque dans une salle de classe, ni son rire cristallin à la cafétéria. Elle. Entière. Vivante. Sublime. Alors j'ai su. « Tu ne me connais pas, Angus. » sur son visage, le sourire simple de ceux que la vie a déjà bien marqué. Elle en avait certainement vu d'autres, des gars comme moi. Mais jamais moi. « Je sais ton nom. Tes mains me disent que tu peins. Tu aimes la musique classique, si je devais supposer je dirais que Beethoven te fascine. Et tu aimes la symbolique, ce qui fait de toi une personne bien plus intéressante que la moyenne. » observateur. Tout ceci n'était que le résultat de simples observation. « La symbolique ? » et j'avais son attention, non ? « Odin. Les deux corbeaux de profil sur le frêne. » pointant une image imprimée sur son bloc note, les réminiscences des contes racontés par ma mère me revenaient en tête, vivaces. Et elle souriait. « Qui te dit que je n'aime pas juste le visuel ? » dans son regard, je pouvais lire tout le défit d'un simple jeu. C'est exactement à ce moment là, que je suis tombé amoureux. Et la suite... Elle a accepté de sortir avec moi ce soir là, et nous avons parlé des heures. Le monde ne s'était pas arrêté de tourner, mais le mien, différent maintenant, gravitait autour d'elle. Lean m'a ouvert à un tout autre monde ; le sien, celui de ses amis.
« Il m'a lâché. Juste comme ça ! Lean, ce mec est un con, tu aurais du me prévenir. » Olivia était sa meilleure amie, celle qui officiait comme soeur de remplacement dans le bordel cosmique qu'était la famille Connors. Personne ne comprenait vraiment comment ces deux-là s'étaient trouvées : elles s'en fichaient. Et moi, dans toute cette histoire... je naviguais. « Je te l'ai dit Liv, on te l'a tous dit. Fallait bien qu'un truc comme ça arrive. Et puis tu voulais vraiment le présenter à ta famille ? » la laissée pour compte se renfrognait dans son coin : bien sûr qu'elle n'allait pas faire sa vie avec ce Gordon, en attendant il était beau comme un dieu, et elle en avait marre de se pointer à la fête de famille annuel sans personne. « Moi j'irai. » les regards se tournaient vers moi ; quand elles se retrouvaient toutes les deux, le reste du monde avait parfois peu d'importance. « Pourquoi tu ferrais ça ?! » haussant les épaules, la réponse me paraissait évidente « Parce que tu as besoin de quelqu'un pour t'accompagner. Eleanor n'est pas là ce weekend, tu as besoin d'un allier, tu viens d'en trouver un. » elle était importante pour Lean, elle était importante pour moi. J'avais appris à connaître ce petit bout de femme qui se tenait ébahie devant moi ; et elle me plaisait. Pas romantiquement, mais elle me plaisait. « Ok. D'accord. Je peux fonctionner avec ça ! On aura qu'à dire que j'ai quitté Gordon pour toi ! » « Non. » son monde semblait s'être écroulée, et Eleanor en riait. « Comment ça non ? » « Tu connais ses principes : pas de mensonges... » c'était plus qu'un principe. Simplement... je ne sais pas. Une ligne de conduite. Le court naturelle des choses. « T'es chiant Gus, t'aurais pas pu apprendre à mentir étant gamin ? » oh mais l'âge ou l'apprentissage n'avait rien à voir là-dedans. « Je n'ai jamais dit que je ne savais pas comment. Et crois moi, la vérité fera bien plus parler que ta tentative d'impressionner. » J'avais eu raison. En arguant que nous étions amis, les gens avaient commencé à se faire leurs propres scénarios, sans même qu'on ait à les aider. C'était un après-midi joyeux. Et le soir, nous apprenions sa mort.



La fuite, tu prendras.

blabla



...

blabla
chasing the sun:
 


Dernière édition par Angus Sorensen le Mar 16 Juin - 16:56, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iggy Pushkin
clever as the devil and twice as pretty.
avatar

Inscription : 06/06/2015
Messages : 127
Face + © : emma watson, timeless
Pseudo : grimm
Age : twenty three, wild and free.
Job + $ : uni student, political blogger, empress-to-be ($$$$$$)
Bucket list : abduct blake and fly to san diego to get him reunited with his precious beach - finish reading 'legal materials on intellectual property 3.1' - go back to argentina with the bro - get my cute ass on the senate benches - grow the fuck up.

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: bring it on

MessageSujet: Re: parting is such sweet sorrow, that i shall say good night till it be morrow.   Lun 15 Juin - 16:24

je vais décéder max irons et shakespeare, d'un seul coup, ça fait beaucoup pour mon pauvre coeur
aussi, ton pseudo est merveilleux, bienvenue quoi I love you j'ai vraiment hâte d'en savoir plus sur le personnage, ce choix d'images annonce de l'intéressant

_________________
who dat, who dat? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angus Sorensen

avatar

Inscription : 15/06/2015
Messages : 3
Face + © : max irons
Pseudo : damiann ; (c)sweet nothing
Age : vingt-huit ans
Job + $ : consultant en entreprise, $$$$$

MessageSujet: Re: parting is such sweet sorrow, that i shall say good night till it be morrow.   Lun 15 Juin - 16:31

... trop de pression, je m'en vais
merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tessa Cohlens

avatar

Inscription : 06/06/2015
Messages : 101
Face + © : lizzie olsen (sixteen saltines)
Pseudo : pimi
Age : 23 yo.
Job + $ : cinematography student, cameraman for hire + youtubeuse. ($$$$)
Bucket list : stop being arrested (or not), give dad hell, sleep in a tree house, go on a road trip, catch a last minute flight to a random destination.

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: parting is such sweet sorrow, that i shall say good night till it be morrow.   Lun 15 Juin - 16:33

iggy a tout dit, mais effectivement tous tes choix sont parfaits
bienvenue et bon courage pour ta fiche. I love you

_________________
    bitch with wifi
    I’m gonna be your bubblegum bitch △ They say we are what we are but we don't have to be. I'm bad behavior but I do it in the best way. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyana Abbots
what evil is your beauty yet to cause.
avatar

Inscription : 22/05/2015
Messages : 351
Face + © : phoebe tonkin. (© bombshell)
Multinicks : levi, elyana.
Pseudo : coyotes, clau.
Age : twenty something.
Job + $ : newly mother 24h/24, pharmaceutical technician.
Bucket list : buy him that toy he keep talking about ○ try not to kill self before christmas, halloween would be more realistic tho. ○ avoid neighbor, he's jerk material.

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: available (1/2 - maisy)

MessageSujet: Re: parting is such sweet sorrow, that i shall say good night till it be morrow.   Lun 15 Juin - 16:36

Bienvenue sur le forum.

_________________
light on my feet, light in your eyes, i can't even speak. do you even know how you make me weak? i'm a lightweight, better be careful what you say. (ladynadinne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valleyofthesun.1fr1.net
Iggy Pushkin
clever as the devil and twice as pretty.
avatar

Inscription : 06/06/2015
Messages : 127
Face + © : emma watson, timeless
Pseudo : grimm
Age : twenty three, wild and free.
Job + $ : uni student, political blogger, empress-to-be ($$$$$$)
Bucket list : abduct blake and fly to san diego to get him reunited with his precious beach - finish reading 'legal materials on intellectual property 3.1' - go back to argentina with the bro - get my cute ass on the senate benches - grow the fuck up.

LOVE AND HATE SUCH A FINE LINE
Relations or contacts:
Disponibilité: bring it on

MessageSujet: Re: parting is such sweet sorrow, that i shall say good night till it be morrow.   Lun 15 Juin - 16:44

Angus Sorensen a écrit:
... trop de pression, je m'en vais

je sais, j'ai tendance faire ça mais dis-toi que tu as déjà gagné 90% de mon approbation

_________________
who dat, who dat? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacey Fraser

avatar

Inscription : 07/06/2015
Messages : 15
Face + © : dakota johnson / @hemmings.
Pseudo : cough syrup. (marion)
Age : vingt-cinq ans.
Job + $ : coach sportif/$$$

MessageSujet: Re: parting is such sweet sorrow, that i shall say good night till it be morrow.   Lun 15 Juin - 16:54

Tellement de perfection.
Bienvenue parmi nous. I love you

_________________

much less brave than i admit, much more scared than they all think. but I’m protecting the organ in my chest because the blood, sweat, and tears they can make quite a mess. open eyes, open roof, give me miles, give me truth. sometimes i get high, sometimes i get low, but i’m calm as can be in a room full of strangers. but oh my, don’t try to get close. RACHEL PLATTEN ✰ LONE RANGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angus Sorensen

avatar

Inscription : 15/06/2015
Messages : 3
Face + © : max irons
Pseudo : damiann ; (c)sweet nothing
Age : vingt-huit ans
Job + $ : consultant en entreprise, $$$$$

MessageSujet: Re: parting is such sweet sorrow, that i shall say good night till it be morrow.   Mar 16 Juin - 16:52

merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: parting is such sweet sorrow, that i shall say good night till it be morrow.   

Revenir en haut Aller en bas
 
parting is such sweet sorrow, that i shall say good night till it be morrow.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N°4832; SWEET FAMILY | liam
» Missions : Home Sweet Home
» Sweet.Ovh : recensement participatif de portail
» How sweet the end is gonna be | Robynn
» From Paris, with love {sweet Jaelyn}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BEFORE IT EXPLODES :: ALWAYS DARKEST BEFORE THE DAWN :: Everything's Not Lost-
Sauter vers: